Éthique de la recherche et du terrain en contexte autochtone – 12 Avril

Éthique de la recherche et du terrain en contexte autochtone (aussi en webdiffusion)

https://t.co/kuHqQN6uXH

Boîte à outils des principes de la recherche en context autochtone12 Avril 2017
13h00 à 15h00

Pavillon Roger Gaudry – Université de Montréal
Salle S-116
2900, boul. Édouard-Montpetit, Montréal
Montréal (Québec) Canada H3T 1J4

Prix: Entrée libre, places limitées

L’objectif de cet atelier est d’examiner les outils existants en matière de gestion et de pratiques de la recherche de manière à respecter les aspirations des communautés et instances autochtones en matière de recherche les concernant. Lors de cet atelier, nous passerons à travers les différentes étapes permettant d’établir une relation de recherche respectueuse et équitable en vue de recueillir des données pertinentes et d’organiser un transfert de connaissances efficace.

Webdiffusion : Connectez vous pour participer à l’atelier

Avec Karine Gentelet, Suzy Basile et Nancy Gros-Louis McHugh (en visioconférence depuis Wendake)

Introduction par Pierre De Coninck (UdeM), président du comité d’études nordiques de l’Université de Montréal.

Plan de l’atelier

    Les communautés autochtones du Nord du Québec
    Concept de santé globale.
    Histoire du principe de consentement et des protocoles autochtones de recherche.
    Lignes directrices pour les recherches portant sur les femmes et lignes directrice du groupe de travail des Premiers peuples.
    Responsabilité sociale du chercheur et le transfert des connaissances.
    Boîte à outils des principes de la recherche en contexte autochtone (2015)
    Questions et discussions.

Karine Gentelet est professeure en études autochtones au Département des sciences sociales de l’Université du Québec en Outaouais. Ses champs d’intérêt portent sur la reconnaissance des droits des Peuples autochtones, l’éthique de la recherche, la responsabilité sociale des chercheurs et l’anthropologie/sociologie du droit. Dernièrement elle a codirigé la “Boîte à outils de la recherche en contexte autochtone” à laquelle participaient Suzie Basile et Nancy Gros-Louis McHugh. Elle est fortement engagée dans la promotion et la défense des droits de la personne, notamment des droits des Peuples autochtones auprès d’Amnistie Internationale Amnistie Internationale depuis 2007.

Suzie Basile est professeure à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue à l’École d’études autochtones. Ses champs de spécialisation sont l’anthropologie culturelle, peuples autochtones (Premières Nations et Inuit, femmes autochtones, éthique de la recherche et développement nordique.

Nancy Gros-Louis McHugh est gestionnaire du secteur de la recherche pour la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et a piloté la mise sur pied du Protocole de recherche des Premières Nations du Québec et du Labrador.

Cet atelier vise à rejoindre :

    les étudiants-chercheurs du Programme de formation scientifique dans le Nord (PFSN),
    les chercheurs désirant amorcer ou effectuant des recherches en contexte autochtone.

Cet atelier est présenté par le Bureau Recherche – Développement – Valorisation de l’Université de Montréal.

https://t.co/kuHqQN6uXH

Leave a Comment