Histoire du réseau

Contexte

Enrichi constamment par de nouveaux contacts internationaux, le RIRC (Réseau Impact Recherche Canada) est un réseau pancanadien d’universités qui se sont engagées à maximiser les répercussions positives de la recherche universitaire sur le bien commun, tant dans les communautés canadiennes qu’à l’échelle mondiale. Le RIRC s’est donné comme mission de renforcer la capacité des établissements à favoriser et à évaluer l’impact de la recherche, du savoir et des activités créatives en découvrant et en faisant connaitre les services, les outils et les pratiques exemplaires.

Fondé en 2006 par l’Université York et l’Université de Victoria, le RIRC regroupe maintenant quinze universités qui ont investi dans leur capacité à favoriser l’impact des travaux de leur corps professoral, de leur population étudiante et des organisations qu’elles ont comme partenaires. Les membres actuels sont l’Université Memorial de Terre-Neuve, l’Université du Nouveau-Brunswick, l’Université du Québec à Montréal, l’Université de Montréal, l’Université Carleton, l’Université York, l’Université McMaster, l’Université Wilfrid-Laurier, l’Université Western, l’Université de la Saskatchewan, l’Université polytechnique Kwantlen, l’Université de la Colombie-Britannique, l’Université de Victoria, ainsi que l’Université de Brighton, au Royaume-Uni.

Coups d’éclat

2005

  • Bourse du Programme de mobilisation de la propriété intellectuelle (MPI) du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) et des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)

 

2006

  • Début des travaux de MPI et formation du Réseau Impact Recherche, dont les premiers membres sont l’Université York et l’Université de Victoria

 

2007

  • Premier kiosque du Réseau Impact Recherche au Congrès des sciences humaines, à l’Université de la Saskatchewan

 

2008

  • Lancement du blogue Mobilize This!
  • Animation d’une séance ouverte au Congrès à l’Université de la Colombie-Britannique
  • Kiosque au Congrès à l’Université de la Colombie-Britannique

 

 

2009

  • Lancement du microblogue @researchimpact sur Twitter
  • Kiosque au Congrès à l’Université Carleton

 

2010

  • L’Université Memorial, l’Université du Québec à Montréal, l’Université de Guelph et l’Université de la Saskatchewan se joignent à ResearchImpact, le Réseau Impact Recherche (RIR)
  • Kiosque au Congrès à l’Université Concordia

 

2011

  • Début du Club de lecture de la MdC (KMb Journal Club)
  • 1 000 abonnés sur Twitter
  • Animation d’un blogue Twitter sur le Congrès de MdC à l’Université du Nouveau-Brunswick et à l’Université Saint-Thomas de Fredericton

 

2012

  • Prix des pratiques exemplaires du Knowledge Economy Network (KEN), un organisme européen
  • Kiosques au Congrès à l’Université Wilfrid-Laurier et à l’Université de Waterloo

 

2013

  • Adhésion de l’Université de Montréal, de l’Université Carleton, de l’Université Wilfrid-Laurier et de l’Université polytechnique Kwantlen au RIR
  • Kiosque au Congrès à l’Université de Victoria

 

2014

  • Adhésion de l’Université McMaster au réseau
  • 5 000 abonnés sur Twitter
  • Coprésidence avec le sénateur Kelvin Ogilvie d’un évènement sur l’innovation sociale, sur la colline parlementaire
  • Kiosque au Congrès à l’Université Brock

 

2015

  • Adhésion de l’Université du Nouveau-Brunswick au RIR
  • Kiosque au Congrès à l’Université d’Ottawa

 

2016

  • Le RIR est au centre d’un rapport du Conference board of Canada intitulé : Au-delà des citations : Mobilisation du savoir, impact de la recherche et évolution de la nature du travail universitaire
  • Kiosque au Congrès à l’Université de Calgary

 

2017

  • Le réseau est renommé « Research Impact Canada – Réseau Impact Recherche Canada » (RIC-RIRC)
  • Prix des directeurs pour la collaboration interinstitutionnelle de l’Association canadienne des administrateurs et administratrices de recherche (ACAAR)
  • Adhésion de l’Université Western, de l’Université de la Colombie-Britannique et de l’Université de Brighton (R.-U.) au RIC-RIRC
  • Embauche de Vanessa Lovisa à titre d’adjointe aux communications sur la recherche du RIC-RIRC
  • Kiosque lors au Congrès à l’Université Ryerson

Mission et valeurs

Mandat

Le Réseau Impact Recherche Canada renforce la capacité de mobilisation des connaissances (MdC) des établissements. Il s’agit d’aider les chercheurs et les étudiants canadiens à élargir leurs frontières, à collaborer et à relier leurs travaux à d’autres services, produits, méthodes, systèmes et politiques publiques, ainsi qu’à des innovations à portée sociale, économique, culturelle, environnementale, commerciale ou scientifique.

Mission

Nous dotons le Canada des outils dont il a besoin pour jouer un rôle de chef de file en mobilisation des connaissances. Pour ce faire, nous trouvons et diffusons les services, les outils et les pratiques exemplaires, et nous faisons connaitre aux intervenants concernés ainsi qu’au grand public les effets positifs de la MdC.

Vision

Nous sommes un réseau de pointe reconnu à l’échelle mondiale, qui permet aux chercheurs et à leurs partenaires de démontrer qu’ils contribuent à l’excellence de la recherche et à son impact.

Structure des comités

Le Réseau Impact Recherche Canada est formé de comités permanents et de groupes de travail. Chacun des comités permanents a un mandat précis et se donne un plan de travail annuel. Le comité de gouvernance peut attribuer du financement aux comités permanents s’ils en ont besoin pour réaliser leur mandat.

Comité des directions d’établissement

Il est composé de représentants de la direction des établissements, habituellement la personne titulaire de la vice-présidence à la recherche ou du poste équivalent. Ce comité est chargé de la promotion et du développement du réseau et de l’approbation des projets de financement. Il reçoit les rapports du comité de gouvernance. Le comité des directions d’établissement pour la période 2015-2018 est composé de l’Université York, de l’Université de la Saskatchewan, de l’Université Memorial, de l’Université du Nouveau-Brunswick et de l’Université de Montréal.

Comité d’orientation des directions d’établissements

Le comité d’orientation est formé d’au plus quatre chefs de direction, nommés pour des mandats décalés de trois ans. Il est présidé par le président ou la présidente du comité des directions d’établissement.

Comité sur la gouvernance

Ce comité est présidé par le directeur ou la directrice du Réseau à l’établissement principal (l’Université York). Le comité assure la liaison avec les chefs de direction. Il est responsable des adhésions, des finances et des décisions financières, ainsi que de la mise en œuvre du plan stratégique et du plan opérationnel. Ses membres supervisent la planification, l’organisation et la réalisation de la rencontre annuelle du Réseau Impact Recherche Canada, en collaboration avec l’université hôte.

Comité d’évaluation

Ce comité s’assure de l’impact collectif du réseau en produisant des outils d’évaluation et de coordination de l’impact des recherches des universités membres.

Comité des communications

Le comité des communications conçoit et met en œuvre le plan de communications du RIRC. Ce plan vise à renforcer la notoriété du RIRC en tant que réseau de mobilisation des connaissances au Canada. Le comité supervise l’entretien du site Web du RIRC, sa présence dans les médias sociaux et son contenu de marque.

Comité de perfectionnement professionnel

Ce comité est chargé de faire connaitre les occasions d’apprentissage et de veiller à l’échange et à l’application des bonnes pratiques en matière de mobilisation des connaissances dans tout le réseau. Il accomplit cette tâche en proposant en exclusivité à ses membres des webinaires traitant de questions précises liées à la pratique de la MdC, ainsi qu’une Trousse de MdC décrivant les différentes méthodes employées par les membres pour concevoir et offrir toute une gamme de services.

Comités ad hoc

Les comités ad hoc sont formés au besoin afin de répondre à des objectifs ponctuels. En ce moment, nous avons parmi nos comités ad hoc un groupe de travail sur Yaffle et un autre sur les communications savantes.

Avantages de l’adhésion

Les travaux savants et les programmes universitaires parlent de plus en plus de l’impact de la recherche, au Canada et dans le monde. L’adhésion au Réseau Impact Recherche Canada aide les établissements à bien se positionner dans ce domaine émergent et leur permet de jouer un rôle de meneur en mobilisation des connaissances (MdC). Les chercheurs et les étudiants profitent des outils et des pratiques associés à la mobilisation des connaissances et à l’impact de la recherche.

Parmi les avantages de l’adhésion :

  • une place au sein d’un réseau d’échange de pratiques en MsC comptant plus de 15 universités
  • l’accès à des centres régionaux d’expertise en MdC et de là, à des collaborations régionales ou provinciales
  • la conception et le partage d’outils et de pratiques en MdC
  • l’accès aux chefs de file régionaux et nationaux de la MdC
  • de la visibilité aux plus hauts niveaux, à titre d’organisme promoteur de la MdC à l’échelon national Quelques exemples :
  • une capacité augmentée de répondre aux besoins du corps professoral et de la population étudiante en matière de MdC et d’impact de la recherche

 

Parmi les avantages de l’adhésion pour les membres du corps professoral et de la population étudiante (les avantages varient selon les campus) :

  • des outils pour l’engagement social, les demandes de subventions, les partenariats de recherche, l’enseignement et l’apprentissage engagés (apprentissage par le travail bénévole, apprentissage par le travail professionnel, stages), l’évaluation de l’impact de la recherche, les évènements liés au savoir engagé
  • la possibilité de participer à des travaux de recherche en collaboration avec des organismes nationaux
  • l’accès sur votre campus à des praticiens de l’impact de la recherche qui soutiennent votre travail
  • la maximisation de l’impact de vos travaux ou de votre savoir sur les communautés locales et mondiales

Devenir partenaire

Le Réseau Impact Recherche Canada est ouvert à des partenariats avec des organismes universitaires ou non universitaires. Les établissements universitaires peuvent explorer les avantages de l’adhésion au RIRC ici même. Les établissements de recherche universitaire (universités, collèges, hôpitaux de recherche du Canada et du monde entier) qui veulent devenir membres du RIRC sont priés de contacter l’établissement principal du Réseau, à info@researchimpact.ca.

Les autres organismes peuvent devenir partenaires s’ils cherchent :

  • un accès à l’expertise des universités
    • une manière d’intégrer des travaux de recherches à leurs activités ; ils peuvent dans ce cas contacter l’un ou l’autre des membres du RIRC, qui les mettra en contact avec le réseau de la recherche au Canada Contactez d’abord le membre du RIRC le plus près de chez vous.
  • à joindre les chefs de file canadiens en matière d’impact de la recherche
    • les intervenants étrangers peuvent entrer en contact avec les réseaux canadiens du domaine de l’impact en contactant l’établissement principal du RIRC
  • des études de cas et des exemples de méthodologies qui changent les choses pour les communautés locales et mondiales
    • les représentants des médias et les autres intervenants en recherche se renseigneront sur les effets concrets des recherches en contactant l’un ou l’autre des membres du RIRC. Contactez d’abord le membre du RIRC le plus près de chez vous, ou l’établissement principal du Réseau.

Nous contacter

Envoyez-nous un email: info@researchimpact.ca