Un message de David Phipps, directeur général du RIRC

Le plus souvent, mars commence en rugissant comme un hiver et finit en sifflotant comme un printemps. Mais si c’est le cas de la météo, ce ne sera pas celui de la pandémie actuelle… Mon mari, Gary, et moi évoquons souvent le privilège que nous avons de pouvoir travailler de la maison avec nos pleins salaires, en faisant même des économies sur les choses ou les services que nous achetons d’habitude et qui ne sont plus disponibles en ce moment. Mon coiffeur, John, est au chômage ; même chose pour Andrew, mon massothérapeute. Le personnel du pub à côté de chez nous a été mis à pied, même si nous achetons nos repas là-bas beaucoup plus souvent que d’habitude pour les encourager.

 

La situation n’est pas sans rapport avec la mobilisation des connaissances, qui consiste justement à reconnaitre le privilège que procure l’Université et à savoir l’exploiter pour qu’il profite à toute la société, en la transformant de façon constructive. C’est ce que nous devons continuer à faire pour nous soutenir mutuellement en ces temps difficiles, et pour imaginer une nouvelle normalité post-COVID dans laquelle la MdC sera plus précieuse que jamais pour les universités.

 

————————————————

David J. Phipps, Ph.D., MBA / Assistant Vice President, Research Strategy & Impact

Division of Vice-President Research & Innovation / Office of Research Services

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *