La fin du sentier : l’impact en hors-piste

Julie Bayley, directrice du renforcement de l’impact de la recherche à l’Université de Lincoln, au R.-U., a répondu à la note de service du ministère de la Recherche et de l’Innovation publiée, à la suite d’une fuite, sur le site Research Professional News. Selon cette note, le gouvernement britannique s’apprête à retirer des demandes de subvention le critère « trajectoire de l’impact ». Dans son billet, Julie défend l’idée que cette modification ne signifie pas tant l’assouplissement des mesures d’impact que l’activation d’approches plus exhaustives et moins cloisonnées.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour lire son billet.

https://juliebayley.blog/category/blogs/

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *